Musée de la brasserie

Mercredi 14 novembre 2018

Le terme « brasserie » peut s'appliquer à un site industriel où la bière est fabriquée en grande quantité (brasseries Kronenbourg, etc.), tout autant qu'à un artisan transformateur local, fabriquant et commercialisant sa propre bière comme cela était le cas avant l'ère industrielle : on parle parfois dans ce cas de brasserie artisanale, de brasserie d'artisan, ou encore de microbrasserie particulièrement au Canada. Le terme de brasserie peut se retrouver aussi dans l'appellation « ferme-brasserie » dévolue au secteur agricole ou l'agriculteur producteur fermier transforme sa production en bière fermière.

Dans son sens industriel, une brasserie est souvent composée d'un ensemble de bâtiments où sont stockées les produits agricoles (houblon, malt d'orge) ; de réacteurs où se déroulent les différentes opérations ; et enfin de bâtiments où est stocké et conditionné le produit fini, c'est-à-dire la bière (le résidu se nommant la drêche).

Le responsable de l'opération délicate du brassage est appelé brasseur ou maître brasseur.

On peut désigner aussi comme brasserie toute entité qui est commanditaire d'une bière, même brassée par une autre brasserie. Parmi ceux-ci on trouvera les commanditaires (qui ont donc juste une recette) comme la Brasserie Vanuxeem et sa Queue de Charrue, ou alors des assembleurs, qui mélangent des brassins pour en faire un produit unique, comme pour les gueuzes, à l'image de Brasserie Hanssens